Comment se vêtir pour la course à pied sur route en hiver | Le blog du running | SportsShoes.com
Comment se vêtir pour la course à pied sur route en hiver

Comment se vêtir pour la course à pied sur route en hiver

Comment se vêtir pour la course à pied sur route en hiver

Rédigé par: SportsShoes

La plupart des coureurs expérimentés ont appris au fil du temps à choisir le bon équipement en fonction des conditions météorologiques. Toutefois, les personnes qui ont récemment commencé à pratiquer ce sport pendant le confinement et qui souhaitent continuer à courir pendant l’hiver ont tout intérêt à tirer des enseignements des erreurs les plus fréquentes. Dans notre article "9 conseils pour courir motivé en toute sécurité cet hiver", nous avons abordé quelques bonnes pratiques pour courir lorsque la lumière se fait chiche et le thermomètre dégringole, mais comme le port d’un équipement adapté est si vital à cette période de l’année, nous souhaitons nous concentrer plus en détail sur les vêtements à avoir dans sa garde-robe pour affronter au mieux la mauvaise saison.

 

Que porter pour courir en hiver ?

"Il n’y a pas de mauvais temps, que de mauvais vêtements" est un dicton qui existe depuis des années et qui est en grande partie vrai. Néanmoins, nous savons tous qu’il est facile de se décourager lorsqu’il s’agit de courir par mauvais temps. Il faut donc aussi faire preuve d’une volonté de fer.

Comment m’habiller ? Il est temps de sortir et d’évaluer la température, car une erreur très courante est de porter trop de vêtements, pour ne faire qu’un kilomètre et demi et devoir ensuite commencer à enlever des couches.

 

Ai-je besoin d’une veste imperméable pour courir ?

La première question que vous devez vous poser est la suivante : dois-je porter une veste ? S’il pleut, c’est probablement une bonne idée. S’il fait froid et qu’il y a du vent, une couche coupe-vent peut suffire et être plus confortable.

Dans l’ensemble, les vestes imperméables sont plus chères que les vestes non imperméables, mais ce n’est pas toujours une question de budget. Si vous sortez sous une légère bruine et que vous ne souhaitez faire de l’exercice que pendant 30 à 40 minutes environ, la plupart des vestes non imperméables vous conviendront. En général, un traitement déperlant durable ou DWR (Durable Water Repellent) sur le tissu repoussera les averses légères. L’inconvénient de presque toutes les vestes imperméables est qu’elles ne respirent pas aussi bien que les vêtements non imperméables, ce qui fait que vous aurez tendance à transpirer beaucoup plus. Et parce que la sueur est retenue à l’intérieur de la veste, vous risquez même de finir trempé, un comble !

En conclusion, si vous sortez pendant plus d’une heure dans des conditions humides, un vêtement imperméable reste probablement la meilleure option. Si vous sortez moins d’une heure mais sous une pluie torrentielle, il est là aussi préférable de porter une veste imperméable. Mais si vous sortez pour moins d’une heure sous une pluie légère, une veste coupe-vent ou déperlante apparaît plus adaptée.

DÉCOUVREZ NOS VESTES DE RUNNING ICI

Il est également important de penser à opter pour un vêtement haute-visibilité voire réfléchissant si vous courez dans des conditions de faible luminosité.

DÉCOUVREZ NOS VESTES HI-VIZ & COURSE NOCTURNE

 

Article image

 

AUTRES VÊTEMENTS ET ACCESSOIRES DE RUNNING À AVOIR

Une fois que vous avez décidé du type de veste à porter, il vous faudra aussi penser aux autres couches.

COUCHES DE BASE (BASELAYERS)

  • Un haut à manches longues de coupe standard il vous donnera un peu de chaleur mais pas de protection contre le vent; il devrait suffire porté sous une veste coupe-vent dans des conditions mitigées.
  • Une couche de base bien ajustée - un vêtement qui épouse le corps, mais pas nécessairement un vêtement de compression, sera toujours plus chaud qu’un haut ample, car il est conçu pour être porté près de la peau et réduire l’exposition au vent. De plus, il évacuera la sueur beaucoup plus efficacement que les vêtements amples qui ne touchent votre corps que sporadiquement. Lorsque vous vous serez familiarisé avec votre système de couches, vous n’aurez plus à vous inquiéter d’être vu en train de porter un haut moulant, car vous n’aurez généralement pas à porter cette couche seule.

DÉCOUVREZ NOS BASELAYERS ICI

 

COUCHES INTERMÉDIAIRES

  • Les couches intermédiaires sont disponibles en différents poids/épaisseurs, des très fines aux plus épaisses, selon la chaleur recherchée. Les jours sans pluie, l’association d’une couche de base ajustée et d’une couche intermédiaire légère plus lâche peut très bien faire l’affaire. Il faut généralement que les températures soient négatives pour opter pour un baselayer près du corps, une couche intermédiaire thermique et une veste.

DÉCOUVREZ NOS COUCHES INTERMÉDIAIRES ICI

 

Article image

 

BAS DU CORPS

  • Vous avez le choix entre porter des shorts, des collants ou des pantalons de survêtements. Ne faites pas une croix sur les shorts simplement parce que c’est l’hiver. Si vous ne vous sentez pas à l’aise de porter des collants, comme c’est souvent le cas, vous pouvez porter un short par-dessus ou une veste avec un dos plus long qui couvre mieux. Les pantalons amples ont tendance à se situer entre un pantalon serré et un pantalon de survêtement plus traditionnel - ils sont généralement faits d’un tissu en mesh léger, mais peuvent offrir une prise au vent.
  • Si vous décidez de porter des collants, vous avez le choix entre une épaisseur standard et une épaisseur d’hiver. Il est peu probable que vous ayez besoin de porter ce dernier, sauf si vous courez par des températures vraiment négatives.

DÉCOUVREZ NOS SHORTS ICI

DÉCOUVREZ NOS COLLANTS ICI

DÉCOUVREZ NOS PANTALONS ICI

 

ACCESSOIRES

  • Gants - Une paire de gants fins fera l’affaire la plupart du temps. Vous aurez rarement besoin de gants épais car vos mains se réchauffent vite en courant.
  • En guise d’alternative, pensez aux baselayers ayant des manches suffisamment longues pour y abriter les mains. Beaucoup de baselayers d’hiver sont d’ailleurs munis de passes-pouces qui vous évitent de devoir porter des gants.

DÉCOUVREZ NOS GANTS ICI

 

  • Bonnet - de même que pour les gants, un bonnet en tissu fin suffira généralement à vous garder au chaud. Les bonnets épais sont à réserver à un temps extrêmement froid.

DÉCOUVREZ NOS COUVRE-CHEFS

 

  • Cache-cou - généralement un tissu très fin en forme de tube qui gardera votre cou au chaud et qui peut être remonté par temps froid pour couvrir votre bouche/nez. Là encore, à moins qu’il ne fasse très froid, il n’est souvent pas indispensable une fois que vous vous êtes réchauffé.

DÉCOUVREZ NOS CACHE-COU

 

  • Lampe frontale - Elle devient rapidement indispensable dans des conditions de faible luminosité, par exemple tôt le matin ou le soir. Nous vous recommandons pour la course à pied un modèle léger pas trop encombrant. Le nombre de lumens est souvent déterminant et si les modèles les plus légers sont utiles pour vous aider à être vu dans la circulation, ils ne sont pas assez puissants pour bien éclairer votre chemin. Un modèle adapté vous permettra de signaler votre présence, mais aussi d’éclairer votre chemin en mettant bien en évidence les nids de poule et autres pièges.

DÉCOUVREZ NOS LAMPES FRONTALES ICI

 

 

Vous vous sentez motivé à lacer vos chaussures de running et prendre la route ? Découvrez quelques-unes de nos chaussures de course à pied préférées en hiver dans ce guide, ou découvrez nos conseils et inspirations du moment sur notre blog du running.Vous avez besoin de vous équiper ? Notre boutique du running propose tout ce dont vous avez besoin, y compris des chaussures, des vêtements et des accessoires.

 

Article connexe : https://www.sportsshoes.com/fr-fr/running-hub/motivation/guide-de-survie-du-coureur-en-hiver/


TAGS :

PayPal Direct

Attendez on est en train d'autoriser votre payment

Chargement

PayPal Direct

Please wait...

Chargement

PayPal Direct

Désolé mais il a un error avec paypal, essaie plus tard ou utilise un autre methode de payement.

Zopim Cloud Bubble
Live Chat
Loading...