Les bienfaits physiques du trail | Le blog du trail | SportsShoes.com
Les bienfaits physiques du trail

Les bienfaits physiques du trail

Les bienfaits physiques du trail

Rédigé par: SportsShoes

Le trail est une pratique de la course à pied de plus en plus populaire à mesure que les coureurs boudent le bitume au profit des sentiers. A la clé, le plein de verdure et une meilleure déconnection mentale. Mais les bénéfices physiques sont également au rendez-vous ! Découvrez-en quelques-uns ci-dessous.

Le trail donne du répit aux articulations.

Les coureurs arpentant exclusivement les routes souffrent souvent de maux articulaires dus aux impacts identiques et répétés avec le bitume. En revanche, la surface moins dure des sentiers absorbe davantage les chocs et soulage ainsi les articulations.

Une technique de course améliorée

Les nombreux virages, le terrain inégal et les obstacles en tout genre jalonnant les sentiers obligent les traileurs à utiliser davantage l’avant du pied et à augmenter leur cadence en réduisant l’amplitude de leur foulée. Cela contribue à développer une technique de course plus efficace et économe en énergie.

Un équilibre et une proprioception améliorée

Les traileurs doivent adapter leurs appuis très vite sur des terrains accidentés, ce qui suppose un meilleur équilibre, plus de stabilité et un bon ressenti du sol. Le trail aide ainsi à renforcer les muscles stabilisateurs, le pied et les chevilles tout en travaillant l’agilité.

Le trail renforce plus de muscles

Le trail demande un plus grand engagement musculaire et des bonnes qualités de proprioception. Tout en renforçant les mêmes muscles que ceux des coureurs sur route, le trail recrute également de petits muscles stabilisateurs impliqués dans les mouvements latéraux et dans l’équilibre de la posture. Les muscles profonds de la cuisse, des abdominaux et des lombaires sont ainsi renforcés, tout comme le pied et la cheville.

Un entrainement de force qui n’en a pas l’air

Un parcours avec du dénivelé est aussi bon (sinon mieux) qu’un entrainement en côte, la monotonie en moins. Varier les dénivelés, la longueur des montées, le type de terrain sollicitent les muscles toujours différemment ce qui améliore l’efficacité de l’entrainement. Le terrain plus mou génère également moins de rebond, ce qui demande un plus grand travail musculaire des quadriceps, des fléchisseurs de la hanche et des fessiers.

Le bon air

Moins de circulation, pas de gaz d’échappement, courir en nature est à la fois bon pour le cardio et les poumons. Une moindre exposition à la pollution associée à une teneur en oxygène plus riche grâce à la végétation vous permet de courir l’esprit tranquille.


TAGS :

PayPal Direct

Attendez on est en train d'autoriser votre payment

Chargement

PayPal Direct

Please wait...

Chargement

PayPal Direct

Désolé mais il a un error avec paypal, essaie plus tard ou utilise un autre methode de payement.

Zopim Cloud Bubble
Live Chat
Loading...