Guide de survie du coureur en hiver | Le blog du running | SportsShoes.com
Guide de survie du coureur en hiver

Guide de survie du coureur en hiver

Guide de survie du coureur en hiver

Rédigé par: SportsShoes

À l'approche des nuits froides, nous nous sommes tournés vers le coureur de trail expérimenté Ben Mounsey pour ses conseils en ce qui concerne la course à pied en hiver.

L'hiver.

En tant que coureur, c'est probablement la période de l'année que vous redoutez. Les horloges reculent d'une heure, la lumière commence à se faire plus rare et le temps commence immanquablement à se gâter. L'été n'est plus qu'un lointain souvenir et il devient de plus en plus difficile de trouver la motivation pour s'entraîner. Mais n'ayez crainte, l'aide est à portée de main !

Voici mes meilleurs conseils pour survivre à l'hiver et affronter le froid...

1. Ne vous trouvez pas d’excuses

Bien sur, c'est compréhensible. Vous venez de sortir du travail et vous êtes complètement anéanti. Il faisait sombre quand vous avez quitté la maison ce matin et il fait sombre maintenant que vous quittez le bureau. C'est comme si vous n'aviez pas senti le soleil sur votre visage depuis des mois et il fait froid dehors, vraiment froid. Lorsque vous ouvrez votre porte d'entrée, la seule chose qui vous vient à l'esprit est de vous installer sur le canapé devant un bon feu, tout en regardant la télévision en attendant le dîner dont vous avez rêvé tout l'après-midi. Il n'est que 6 heures et vous avez une envie incontrôlable de monter à l'étage pour vous glisser dans votre pyjama. De plus, il vient de commencer à pleuvoir dehors et votre émission de télévision préférée vous appelle.

Cela vous dit quelque chose ? Croyez-moi quand je vous dis que c'est mon dilemme presque tous les jours de la semaine en hiver. Je dis toujours que le plus dur de l'entraînement est en fait de se changer et de quitter la maison parce que c'est le moment le plus facile pour abandonner et trouver des excuses. Je dois donc fournir de sérieux efforts de volonté pour commencer ma séance. L'un de mes meilleurs conseils est de ne pas programmer votre chauffage central à l'heure où vous rentrez chez vous. Il est préférable de rendre votre hall d'entrée aussi froid et peu accueillant que possible, de manière à vouloir ressortir pour une bonne suée. Et pensez aux économies sur votre facture de chauffage ! C'est tout bénéf'. La clé, c'est la rapidité d'exécution. Pas plus de 15 minutes pour vous changer avant de repartir courir. Préparez tous vos vêtements et votre équipement, buvez votre café debout et NE vous asseyez PAS sur le sofa... RÉPÉTEZ après moi.... NE VOUS ASSEYEZ PAS SUR LE SOFA ! Maintenant, précipitez-vous dehors profiter du climat tropical, car il gèle chez vous !!!

2. Brillez de mille feux

Je ne suis probablement pas la personne la plus qualifiée pour faire des recommandations sur les lampes frontales. Après tout, je suis le type qui s'est présenté à une course nocturne sur la côte d'Amalfi en Italie, portant une lampe frontale d'Ebay à 5 £ avec deux piles LR6 usagées empruntées à la télécommande de la télévision dans ma chambre d'hôtel. Certes, ce n'est pas la meilleure idée que j'aie jamais eue.

Pendant les mois d'hiver, une bonne lampe frontale est un élément essentiel de votre équipement de course. Lorsque vous brûlez le pavé pendant les nuits sombres, vous avez besoin de quelque chose pour éclairer votre chemin et vous rendre visible. Faites le bon choix (comme je l'ai finalement fait !) et investissez dans un modèle décent. Vous trouverez de nombreux modèles de lampes frontales sur le site SportsShoes.com.

3. Courir à plusieurs

Pour la plupart des gens, courir seul en hiver est une perspective décourageante. Les routes et les chemins sombres et isolés peuvent être des endroits effrayants, surtout pour les femmes. C'est la meilleure période de l'année pour courir avec un ami ou, mieux encore, en groupe. Cela vous aidera non seulement à vous sentir plus en sécurité, mais vous donnera aussi plus de motivation pour vous entraîner. L'adhésion à un club est un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir de nouveaux itinéraires. Vous serez surpris du nombre d'endroits incroyables où vous pourrez courir dans votre région. Au fil des ans, mes amis m'ont fait découvrir des centaines de nouveaux parcours d'entraînement et je suis SURexcité chaque fois que je trouve un nouveau parcours (oui, à ce point là !).

4. Faites-vous plaisir

La meilleure façon de se motiver est souvent d'acheter du nouvel équipement de running. Y a-t-il un meilleur sentiment que de chausser une nouvelle paire de chaussures et de partir courir ? Je ne pense pas. Continuez à vous faire plaisir, c'est presque Noël après tout.

Il est également important de se rappeler que se faire plaisir ne doit pas toujours coûter cher. Il peut s'agir simplement d'une nouvelle paire de chaussettes de gants, ou de plaisirs simples : pour moi un sandwich bacon-œufs arrosé d'une tasse de café fort à la fin d'un long run, car tout effort intense se doit d'être récompensé.

5. Dites OUI au mérinos

J'ai déjà blogué sur les super pouvoirs du mérinos ; c'est tout simplement le meilleur matériau. Je suis d'un naturel économe (comme vous l'avez probablement déjà compris !) mais lorsqu'il s'agit de couches de base, il n'y a pas de meilleure alternative. Je porte même des sous-vêtements en mérinos. Cela peut parfois être coûteux, mais cet équipement en vaut chaque centime, et SportShoes.com propose souvent d'excellents prix sur les articles de running en mérinos.

6. Mettez-vous au défi

Se lancer un défi est le meilleur moyen de se motiver l'hiver. Vous pouvez vous fixer un objectif hebdomadaire personnel en matière de kilométrage et de dénivelé, voire pour le mois entier. Vous pouvez même essayer de courir tous les jours. Le Marcothon est un défi parfait pour les athlètes de tous niveaux. Les règles sont simples, vous devez courir tous les jours en décembre. Vous devez courir au moins 5 kilomètres ou 25 minutes. Le défi commence le 1er décembre et se termine le 31 décembre. Et oui, cela inclut le jour de Noël. Ce n'est pas une compétition, juste un défi personnel.

Une autre bonne idée est de défier un ami ou de participer à une compétition. Voyez qui peut faire le plus de kilomètres en une semaine ou un mois et le perdant offre les boissons (croyez-moi, il n'y a pas grand chose que je ne ferais pas pour un cappuccino gratuit !)

Personnellement, je me suis fixé un objectif de 80 km par semaine et j'ai l'intention de grimper entre 2440 et 4572 m en mode d'entraînement complet. J'utilise Strava pour suivre mes progrès et accepte toujours leurs défis mensuels pour la distance et le dénivelé.

7. Planifier des aventures

Planifiez votre prochaine aventure.

Peu importe qu'il s'agisse d'une course dans un parc ou d'une course de montagne en Italie. Il est bon d'avoir quelque chose pour vous motiver et vous entraîner. La prochaine fois que vous courez sous le vent froid et la pluie, rappelez-vous pourquoi vous le faites et pensez à votre objectif. Quel que soit votre objectif, il en vaudra la peine une fois que vous y serez.

8. C'est la saison des fêtes

Tout n'est pas noir. Courir en hiver peut être incroyable. Profitez de la météo, profitez des week-ends et s'il neige, mettez vos baskets et sortez courir. Restez positif, amusez-vous et n'oubliez pas de le faire avec le sourire. Après tout, c'est la saison des fêtes.


TAGS :

PayPal Direct

Attendez on est en train d'autoriser votre payment

Chargement

PayPal Direct

Please wait...

Chargement

PayPal Direct

Désolé mais il a un error avec paypal, essaie plus tard ou utilise un autre methode de payement.

Zopim Cloud Bubble
Live Chat
Loading...